Formation professionnelle des jeunes CREAF

« Pour que les jeunes déscolarisés créer leur propre emploi »

Contexte

Les faibles taux de formation professionnelle sont parmi les causes majeures des problèmes sociaux au Cameroun. Ce manque de formation freine le développement économique du pays et motive les jeunes à l'émigration vers les grandes villes et l'étranger. Depuis plus de 20 ans, le gouvernement Camerounais a mis en œuvre des structures et des programmes pour remédier au sous-développement en matière de formation des jeunes. Pour atteindre ses objectifs, il compte également sur la contribution d'organisations privées.

De part sa forte implication dans le milieu éducatif de la région, REA constate qu’une bonne proportion de jeunes nantis du CEP ou ayant abandonné avant la fin du 1er cycle secondaire se retire du système éducatif. Ces jeunes ruraux camerounais confrontés au manque d’opportunités, de qualification et de moyens font partie des personnes les plus vulnérables à la pauvreté.

Finalité 

Le projet REA Formation 2015-2018 vise l’amélioration des capacités d’insertion socioprofessionnelle des jeunes déscolarisés ou n’ayant acquis que le niveau d’éducation primaire dans la région rurale Ouest Cameroun.

Afin d’améliorer le niveau de qualification professionnelle des jeunes bénéficiaires REA a créé en 2015 le centre de formation CREAF (Centre de REcherche, d’Apprentissage et de Formation) et propose des formations professionnelles sur trois ans dans les métiers du bâtiment, de la couture et de l’agriculture/élevage.

REA assure aux jeunes en dernière année de formation, un accompagnement personnalisé vers l’insertion professionnelle.

Activités agricoles et avicoles

Autour du centre social, 5 hectares de terrains agricoles, gracieusement mis à disposition par les autorités locales, sont cultivés et valorisés par REA. Suite à l’investissement des parents d’élèves et aux recommandations de la Fédération cantonale de coopération au développement, REA Cameroun a élargi le projet initial en mettant en place en 2013, un projet pilote avicole, dans deux bâtisses déjà existantes à côté de l'école REA.

Ces projets permettent de renforcer à hauteur de 15% l’autonomie financière du centre social REA, d’illustrer de nouvelles techniques et méthodes agricoles et servent de lieux d’application pour les jeunes du Centre de REcherche d’Apprentissage et de Formation.

Pérennité du projet

REA appuie la création, la structuration et l’implication de l’APAJA (association des parents des jeunes) dans les prises de décision du CREAF.

REA engage des négociations auprès du MINEFOP (ministère de l’éducation et de la formation professionnelle) pour la reconnaissance de la formation et de l’attestation de fin d’apprentissage

REA facilite la poursuite des études, pour les jeunes qui le souhaite, grâce à l’établissement d’une passerelle diplômante avec le collège technique voisin.

 Le centre est aujourd’hui ouvert à une petite centaine de jeunes âgés de 12 à 18 ans. Du personnel permanent y assure le fonctionnement au quotidien.

 

EN BREF

  • 1 CREAF, Centre de REcherche, d'Apprentissage et de Formation
  • 4 formations professionnelles proposées (agriculture / élevage, couture, métiers du bâtiment
  • 4 formateurs employés
  • 1 APAJA impliquée et dynamique, Association des Parents des Jeunes Apprenants